15052020-DSC00218-Francotte.jpg
Partager :

Good Move: voici les 10 premiers quartiers bruxellois "apaisés".

Chaque année, cinq nouveaux quartiers verront leur circulation apaisée dans le cadre du plan de mobilité régional Good Move.

Dès ce mois de septembre, Bruxelles Mobilité accompagnera les communes qui souhaitent apaiser la mobilité dans leurs quartiers, avec un travail en 2 phases: l’ étude de mobilité multimodale préalable puis la réalisation des interventions sur le terrain.

La phase d’étude, commencera après les vacances d’été pour les quartiers de Dielegem (Jette/ Ganshoren/Bruxelles-Ville), Cureghem (Anderlecht/Molenbeek), Collignon-Josaphat (Schaerbeek), Saint-Gilles (Saint-Gilles / Forest / Ixelles / Bruxelles-Ville) et Flagey-Etangs (Ixelles / Bruxelles-Ville). Bruxelles-Ville suit, parallèlement, ​ la même démarche pour le Pentagone bruxellois. En 2021, la phase d'étude démarrera également pour les quartiers du Centre historique de Molenbeek, le Chant d'Oiseau (Woluwe-Saint-Pierre/Auderghem), Bruxelles-Neerstalle (Forêt / Uccle), Léopold-Pannenhuis (Bruxelles-Ville / Jette) et Roodebeek (Woluwe-Saint-Lambert).

La Ministre de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité routière, Elke Van den Brandt se réjouit : « Avec 50 quartiers apaisés, nous ferons de Bruxelles une ville vraiment plus humaine d'ici 2030. C'est un processus essentiel du plan de mobilité régional pour rendre la ville plus fluide, plus sûre et plus conviviale. »

Le principe des quartiers ou « mailles » apaisées est fondamental dans le plan de mobilité régional Good Move. Avec ces quartiers apaisés, Bruxelles Mobilité et les Communes se coordonnent pour offrir des espaces public qualitatifs, permettre aux habitants de se réapproprier la ville et réduire les nuisances dans les quartiers. Pour les Bruxellois, ces quartiers seront, au sens propre comme au figuré, des bulles d'oxygène : verdurisation, terrasses, lieux de rencontre, plaines de jeux.

« Les mailles apaisées sont les éléments de base d'une ville humaine, avec une circulation plus sûre, plus d’arbres dans les rues et suffisamment d'espace pour les habitants ​ » explique Elke Van den Brandt.

Le travail débutera donc après l’été pour les cinq premières mailles. La mobilité y sera évaluée est étudiée de manière approfondie, en concertation avec les riverains. Après cela, un plan de circulation sera élaboré pour chaque maille, pour limiter le trafic de transit et canaliser le trafic automobile sur les axes structurants. Cette phase d’étude prendra environ 1 an. Ensuite démarreront les travaux d'infrastructure, pour réduire la vitesse et rendre le quartier plus convivial. Ces plans de circulation et les aménagements qui les accompagnent se feront évidemment en cohérence avec la mise en place de la Ville 30 dès janvier 2021 dans toute la région.

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

A propos de Bruxelles Mobilité

Au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Mobilité gère la définition des stratégies de mobilité, la sécurité routière, les projets d’aménagement, de renouvellement et d’entretien des espaces publics et des voiries régionales ainsi que les infrastructures de transport en commun et les taxis.

Notre administration remplit ainsi des missions essentielles à la qualité de vie dans la Région et à son développement durable et harmonieux.

mobilite-mobiliteit.brussels

Contact

2 Place Saint-Lazare - 1035 Bruxelles

0800 94 001

[email protected]