Skip to Content
Bruxelles Ville 30 - dernier bilan et perspectives!

Bruxelles Ville 30 - dernier bilan et perspectives!

Ce 1er janvier 2021, rouler à 30 km/h devenait la règle générale dans les rues de la capitale. Quelques mois après ce changement majeur, Bruxelles Mobilité tirait un premier bilan positif au niveau du respect de la mesure et de la réduction des accidents. Qu'en est-il aujourd'hui?

Le bilan des 6 premiers mois de 2021 confirme les premières tendances notamment en terme d'amélioration de la sécurité routière.

Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité et de la Sécurité Routière: "On commence petit à petit à le voir : la ville 30 porte ses fruits. C'est encore une évaluation intermédiaire dans une période inhabituelle, et il y aura encore beaucoup de travail dans les prochains mois et années. Mais la diminution du nombre de morts et de blessés graves montre que cela va dans la bonne direction. Les accidents font moins de victimes lorsque la vitesse diminue. Nous le savions, et nous le voyons maintenant dans les chiffres. Je veux remercier les automobilistes car un effort de leur part signifie des vies sauvées, jour après jour."

Moins d'accidents graves

Le premier bénéfice attendu de la Ville 30 était clairement une amélioration de la sécurité routière. Et cela continue à être le cas! L'analyse du dernier baromètre sécurité routière nous permet de tirer un bilan très positif : moins d'accidents, moins de blessés graves et décès! La catégorie d'usagers pour laquelle la baisse des accidents est la plus importante est d'ailleurs celle des occupants des voitures.

Pour des raisons évidentes dues au confinement strict de mars à mai 2020, nous comparons les chiffres du premier semestre de 2021 à la moyenne des années 2016-2020 et pouvons constater une réduction de 20% du nombre d'accidents à Bruxelles.

Story image

La diminution du nombre de blessés graves/morts est encore plus évidente : -25%! Il n'y a jamais eu aussi peu d'accidents graves, pas même en 2020 avec le confinement.

Story image

Si on examine le tableau complet pour l'ensemble des blessés par mode de transport, on peut constater une réduction du nombre de blessés pour toutes les catégories d'usagers, excepté les cyclistes. Ceci est évidemment a mettre en perspective avec l'explosion du nombre de nouveaux cyclistes ces 2 dernières années à Bruxelles.

Story image

Impact sur la qualité de vie ? Des mesures encourageantes au niveau de réduction du bruit.

Passer de 50 à 30 km/h diminue de moitié les nuisances sonores dues au trafic routier. Entre 2,5 et 3.9 dB(A) selon le type de revêtement. Les mesures effectues par Bruxelles Environnement semblent bien confirmer ce postulat :  si on compare la situation dans deux voiries "exemples": chaussé de Wavre et av. du Port, qui sont passées à 30km/h entre 2017 (année de référence - cartographie du bruit) et 2021, Bruxelles Environnement constate des différences pour l’indicateur global pondéré sur 24h Lden de -1,7 dB(A) à 3,3dB(A) ce qui améliore de manière perceptible la qualité de vie des riverains.

Alain Maron, ministre Ministre de l’Environnement: "Le bruit est une préoccupation majeure des bruxellois. Celui-ci est majoritairement lié au transport routier et a un impact important notre santé. Les études réalisées sur nos routes ces derniers mois par Bruxelles Environnement démontrent qu'apaiser le trafic est un élément clé pour améliorer la qualité de vie des habitants de notre ville et que la zone 30 est un important levier pour y arriver."

L'enjeu actuel : meilleur contrôle et mois de tolérance pour les excès de vitesse !

Lors de notre bilan intermédiaire au printemps 2021, nous avions constaté diminution visible et constante de la vitesse moyenne sur l'ensemble des voiries, qu'il s'agisse de voiries limitées à 30km/h ou 50 km/h. Les vitesses moyennes semblent aujourd'hui se maintenir à ces niveaux plus bas.

Il est essentiel de continuer à maintenir l'information des usagers sur le respect par défaut du 30km/h et le contrôle des automobilistes! Bruxelles Mobilité a récemment réuni les acteurs concernés (Parquet, Communes, Zones de police) et signé des convention pour installer 12 nouveaux radars (1 radar tronçon et 11 radars fixes) sur deux Zones de police: la Zone Bruxelles-Ouest et la Zone Midi.

En outre, la création du nouveau parquet national de police annoncée récemment par le Ministre de la Justice entraînera progressivement une réduction drastique de la tolérance à l'égard des excès de vitesse constatés dans la Ville 30.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Bruxelles Mobilité

Au sein de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Mobilité gère la définition des stratégies de mobilité, la sécurité routière, les projets d’aménagement, de renouvellement et d’entretien des espaces publics et des voiries régionales ainsi que les infrastructures de transport en commun et les taxis.

Notre administration remplit ainsi des missions essentielles à la qualité de vie dans la Région et à son développement durable et harmonieux.

Bruxelles Mobilité
2 Place Saint-Lazare - 1035 Bruxelles